Début du contenu

Publié le 1 juin 2017

Portraits ART 21 dans la presse

Familles et personnes porteuses de trisomie 21 d’ART 21 : elles témoignent dans les médias afin de changer le regard sur la trisomie 21 et informer le public

dscn00060

 

Des enfants atteints de trisomie 21 tiennent le haut de l’affiche

Mai 2017 – Nouvelliste – Christine Savioz

Vendredi 26 mai 2017 a eu lieu à Sion, sur l’Espace des Remparts, le vernissage de l’exposition « Moi aussi ». Une journaliste du Nouvelliste était présente et a interviewé des membres de notre association.

Lire l’article (PDF 3608 Ko)


Trisomie 21: dignité d’une vie…

Mars 2016 – Paroisses vivantes, Arc-en-Sierre – Philippe Perruchoud

Qui peut dire – et décider – qu’une personne porteuse d’une anomalie génétique ne mérite pas de vivre? Qui peut prétendre qu’elle ne sera pas heureuse et qu’il vaudrait mieux qu’elle ne soit pas née?

Lire l’article (PDF 1097 Mo)


Une journée à l’école ordinaire avec des enfants différents

29 janvier 2014 – 24 Heures – Pascale Burnier

Dans les classes publiques vaudoises d’aujourd’hui, deux tiers des enfants intégrés n’ont qu’un handicap léger. Maj-Lis, 15 ans, est une exception. Atteinte de trisomie 21, cette jeune Allemande devenue bilingue est intégrée entièrement en classe de 9ème voie générale à l’école secondaire de Genolier.

Lire l’article (PDF – 468 Ko)


Nash, un nouvel ami pour Noël

23 décembre 2013 – Le Nouvelliste – Pierre Mayoraz

Thomas, un petit valaisan de 7 ans atteint de trisomie 21 a reçu, de l’association Le Copain, «Nash», un jeune golden retriever.

Lire l’article (PDF – 3.42 Mo)


Vivre l’amour dans le handicap? Un tabou qui tombe lentement

9 février 2013 – 24 Heures – Madeleine Schurch

Ils sont venus seuls en train jusqu’à Nyon. Stéphanie, 24 ans, et Olivier, la trentaine, sont assez autonomes au vu de leur handicap mental, mais dûment encadrés. Ils sont en consultation chez Catherine Agthe Diserens, sexopédagogue spécialisée, pour discuter amour, sentiments.

Lire l’article (PDF – 22 KO)


Johanna rentre avec de l’argent des JO spéciaux

8 février 2013 – 24 Heures – Hélène Isoz

art-21-johanna-coree-2013Pari gagné pour Johanna Vienet, la skieuse de Concise, sélectionnée pour participer aux JO spéciaux qui ont eu lieu du 29 janvier au 5 février en Corée du Sud. Agée de 24 ans, la jeune femme atteinte de trisomie, ramène dans ses valises plein de souvenirs et deux médailles d’argent.

Lire l’article « Johanna rentre avec de l’argent des JO spéciaux »

Lire la version en ligne

Récit de la maman accompagnante (PDF – 450 Ko)


Concise se mobilise pour offrir les JO à Johanna

21 janvier 2013 – 24 Heures – Hélène Isoz Photos Jean-Paul Guinnard

Atteinte de trisomie 21, Johanna Vienet participera aux Jeux olympiques spéciaux en Corée, grâce à tout le village.

Lire l’article « Concise se mobilise pour offrir les JO à Johanna »


« Emilie nous apporte tout son humour et sa générosité »

4-5 août 2012 – 24 Heures – Caroline Zuercher Photos Vanessa Cardoso

Un nouveau test prénatal permettra de déceler plus simplement le syndrome de Down. Mais les parents d’enfants trisomiques craignent l’eugénisme.

Lire l’article « Emilie nous apporte son humour et sa générosité »


Top model, le temps d’une journée féerique

25 mars 2010 – La Gruyère – Lara Gross
Photos Francesca Palazzi

Chantal Müller a défilé comme un top model, lors de la Journée mondiale de la trisomie 21, à Zurich. Récit d’une journée féerique. «Je suis heureuse, c’est le bonheur! »

Lire l’article « Top Model, le temps d’une journée féerique »


Flavien et Lauriane, la trisomie sur un podium

19 mars 2010 – 24 Heures – Francine Brunschwig
Photos Vanessa Cardoso

Une trentaine d’enfants atteints de trisomie 21 participent dimanche à un défilé de mode à Zurich. Parmi eux, deux Vaudois.
Objectif: changer l’image de cette maladie génétique pour laquelle les Hôpitaux universitaires de Genève ouvrent le premier centre d’expertise en Suisse.

Lire l’article en ligne


Main dans la main  avec de jeunes trisomiques

16 mars 2010 – L’Illustré – Patrick Baumann

En Suisse, un enfant sur 900 naît avec trois chromosomes 21 au lieu de deux. Après un diagnostic prénatal positif, 90% de parents optent pour un avortement. Pourtant, ces personnes ne sont ni débiles ni malades. Et les préjugés empêchent souvent de belles rencontres.

L’article n’est malheureusement plus à lire en ligne.


La mode vecteur de confiance

12 mars 2010 – Le Messager – Victorien Kissling

Rencontre avec une adolescente qui, comme la plupart des filles de son âge, aime la mode, s’inquiète de son poids et rêve d’amour.

Lire l’article « La mode vecteur de confiance »


Notre frère est trisomique

26 mai 2008 – Migros Magazine no 22/2008
Patricia Brambilla – Photos Loan Nguyen

Comment grandir à côté d’un frère handicapé? Entre compréhension et rejet, amour et honte, les enfants confrontés au handicap d’un membre de la famille explorent toute la gamme des sentiments. Scène de vie au sein d’une fratrie vaudoise.

Lire l’article « Notre frère est trisomique »


Romain, atteint de trisomie, a donné un sens à notre vie

21 mars 2008 – Tribune de Genève – Anne-Muriel Brouet
Photos Pascal Frautschi

« Malgré tous les problèmes qu’il peut y avoir, notre vie est meilleure qu’avant. »

Lire l’article « Romain, atteint de trisomie, a donné un sens à notre vie »


Nous essayons de vivre au jour le jour

20 mars 2008 – Le Temps – Albertine Bourget

Handicap Enzo est né trisomique, à Hauteville, dans le canton de Fribourg. A l’occasion de la Journée mondiale de la trisomie 21, sa mère raconte ce que l’arrivée de son enfant a changé. Aujourd’hui, seuls 10% des foetus trisomiques naissent

Lire l’article « Nous essayons de vivre au jour le jour »


Lauriane, élève à part entière

12 novembre 2007 – Migros Magazine no 46/2007
Patricia Brambilla – Photos Thierry Parel  « A l’école avec les autres »
Pierre Léderrey – Photos Bertrand Rey « Un plus pour les enfants »

Dès 2008, l’enseignement spécialisé passe en mains cantonales. Conséquence: le renforcement de l’intégration scolaire pour ces enfants que l’on nomme pudiquement différents. Histoire d’une expérience réussie avec Lauriane Berger, trisomique.

Lire le dossier « Lauriane, élève à part entière » (pdf – 660Ko)  (couverture, éditorial, témoignagne de Lauriane et rencontre avec M. Nendaz)


Trisomie 21: faciliter l’intégration

12 juillet 2007 – Echomagazine – Geneviève de Simone-Cornet

Le syndrome de Down ou trisomie 21 est encore trop souvent synonyme d’exclusion scolaire et sociale. Pourtant, les personnes qui en sont atteintes, sont de plus en plus autonomes et visibles dans notre société. Le premier congrès national, tenu ce printemps à Fribourg, a permis de faire le point et de rassembler familles, amis et spécialistes.

Lire l’article « Trisomie 21 : faciliter l’intégration »


Kelly, une femme (pas) comme les autres

juin 2007 – WOZ + Bieler Tagblatt + traduit pour le Journal du Jura – Ruth Wysseier

A Pentecôte, 2006, Kelly a déménagé du foyer. Elle vit désormais dans un vaste appartement de trois pièces avec sa colocataire Susi. Son plus grand rêve s’est réalisé. Lasagne et salade étaient au menu du premier repas qu’elle a cuisiné dans son propre chez-soi, à Tavannes

Lire l’article « Kelly, une femme (pas) comme les autres »


S’enrichir par la différence

La Journée mondiale de la trisomie 21, c’est mardi, parlons-en!

19 mars 2006 – Le Matin Dimanche – Rosette Poletti

Les parents d’enfants atteints de trisomie 21, comme tous ceux qui ont un enfant «pas comme les autres», souffrent souvent des commentaires, des regards, voire de l’indifférence des autres.

Lire l’article « S’enrichir par la différence »


Filmer la différence, autrement…

28 janvier 2004 – L’Illustré – Jean-Blaise Besençon / Photos Blaise Kormann
Thomas Bouchardy, 28 ans, serveur, et  Germinal Roaux, 28 ans, photographe et cinéaste.

Pendant deux ans, le «premier serveur trisomique de Suisse» s’est raconté a Germinal Roaux qui en a fait son premier film, « Des tas de choses ».  Thomas parle de la vie, de l’amour, de la mort, comme on en parle entre amis. Avec une volonté supplémentaire: donner une bonne image de son handicap. Le résultat, projeté à Soleure la semaine dernière, est plus que réussi.

Lire l’article « Filmer la différence »


Solidarité en réseau

13 mars 2003 –  Terre & Nature – Nicole Marrama.

Devenir membre de l’Association romande trisomie 21 (Art 21), c’est se donner la chance de ne pas éprouver le sentiment d’être le seul parent au monde à vivre l’expérience de la trisomie 21 et de réaliser que si cette expérience est souvent difficile, elle s’avère aussi très enrichissante.

Lire l’article « Solidarité en réseau »


Une entrevue avec Pablo Pineda: La trisomie n’est pas une maladie, c’est une autre caractéristique personnelle!

juin-août 2002 – Disability World

Pablo Pineda est la première personne atteinte de trisomie 21 ayant obtenu un diplôme d’études supérieures d’une université régulière d’Espagne. Non satisfait  de cette réussite, il poursuit des études en psychologie éducatrice tout en travaillant pour la municipalité de Malaga.

L’article n’est plus disponible en ligne


Trisomique et alors?

17 Février 2002 – Le Matin – Saskia Galitch 

Un malheureux incident met une fois encore en lumière les difficultés rencontrées au quotidien par les victimes du syndrome de Down et leur entourage.
«C’est inadmissible, et ça fait tellement mal…» Jacqueline ne décolère pas: Fabio, son fils trisomique de bientôt 31 ans, se serait vu refuser l’accès à la piscine d’un grand hôtel lausannois «en raison de sa différence»

Lire l’article « Trisomique et alors? »


Comme nous, ils vivent leur vie.
Pro infirmis s’affiche branché et provoc.

1er Décembre 2000 – 24 Heures – Francine Brunschwig

Dès la mi-décembre, leur regard, leur infirmité en grand format interpelleront les préjugés sur les murs de nos villes. Rencontre avec un des six modèles atteints dans leur corps.

Lire l’article « Comme nous, ils vivent leur vie. »


« Moi, je suis plutôt perfecto, bière et rock’n’roll »

1er décembre 1999 – L’Illustré – Jean-Blaise Besençon
Photos Germinal Roaux / Thomas Bouchardy, 24 ans, trisomique, serveur dans un restaurant, musicien.

Comment intégrer une personne mentalement handicapée au monde du travail? Réponse avec Thomas, 24 ans, trisomique et serveur dans une très bonne auberge de la campagne genevoise.
Lire l’article « Moi je suis plutôt perfecto, bière et rock’n’roll »


Début de la marge


Début du pied de page