Début du contenu

Publié le 12 septembre 2011

Un voyage vers la Hollande

Traduction libre à partir de « Welcome to Holland » ©1987 par Emily Perl Kingsley.

« Je suis souvent invitée à décrire l’expérience d’élever un enfant handicapé pour essayer de faire comprendre aux personnes n’ayant pas vécu cette expérience, pour pouvoir l’imaginer. C’est comme ceci…

Quand vous allez avoir un bébé, c’est comme projeter de fabuleuses vacances – en Italie. Vous achetez quantité de guides et faites de merveilleux plans… le Colisée, Michel-Ange, les gondoles à Venise. Vous apprenez quelques expressions en italien. Tout ceci est très passionnant.

Après plusieurs mois d’attente, le jour arrive finalement. Vous faites vos valises et vous voici parti. Quelques heures plus tard, l’avion atterrit. L’hôtesse s’approche et dit : « Soyez les bienvenus en Hollande. »

« En Hollande?!? Que voulez-vous dire par Hollande?? Je suis censé être en Italie. Toute ma vie, j’ai rêvé d’aller en Italie. »

Mais il y a eu un changement du plan de vol. Ils ont atterri en Hollande et c’est là que vous devez séjourner.

Vous débarquez dans un endroit plat, morne, humide. Après avoir repris votre souffle, vous regardez autour de vous…. et vous découvrez que la Hollande a de beaux moulins à vent, des Rembrandt, des parcs de tulipes. Vous décidez d’acheter de nouveaux guides, d’apprendre une nouvelle langue, et vous rencontrerez de nouvelles personnes que vous n’auriez jamais rencontrées si vous aviez atterri en Italie.

Mais tous vos amis continuent de vous parler de la fabuleuse Italie, racontant que ce fut le voyage de leur vie. Et pour le reste de votre vie vous vous direz : « Oui, c’était où j’étais censé aller. C’est ce que j’avais projeté.»

Et cette douloureuse expérience ne partira jamais, au grand jamais, parce que la perte de ce rêve est une perte incommensurable.

Mais… si vous passez votre vie à pleurer le fait que vous n’êtes pas allé en Italie, vous ne pourrez jamais goûter toutes les joies que peut vous procurer la Hollande. C’est un endroit si différent, mais tellement intéressant! Et vous ne maudirez plus l’avion qui vous a dérouté. »


Début de la marge


Début du pied de page