Début du contenu

Publié le 4 mars 2017

Conférence à l’ONU « Un monde sans trisomiques? » – lundi 20 mars 2017

La Fondation Jérôme Lejeune et Stop Discriminating Down organisent une grande conférence internationale le lundi 20 mars à l’ONU à Genève, la veille de la journée mondiale du syndrome de Down, de 14h à 16h.

Un monde sans trisomiques ? Comment le dépistage prénatal se retourne contre les personnes porteuses de trisomie 21.

L’édition 2017 de la journée de la trisomie 21 sera célébrée en France dans un contexte préoccupant, en raison de la publication imminente d’un décret relatif à un nouveau test de détection prénatale des enfants trisomiques. L’insertion de ce nouveau test dans le dispositif de dépistage prénatal va aggraver les dérives eugénistes actuelles.

Inscription gratuite mais obligatoire jusqu’au mardi 14 mars 12h ici

invitonu

Participants annoncés selon la Tribune de Genève:

Lundi 20 mars, de 14h à 16 h, en salle XXII, la Délégation de l’Ordre de Malte organise avec la Fondation Lejeune un événement parallèle sur la trisomie avec la participation annoncée de:

– Peter Harteveld des Pays-Bas, porteur du syndrome de Down (confirmé)

– Renate Lindeman, mère de deux enfants atteints de trisomie 21, dirigeant « Down Pride » et co-fondatrice de la campagne stopdiscriminatingdown.

– Clotilde Noël , auteur des ouvrages “Tombée du Nid” (2015) et “Petit à Petit” (2016), maman d’une fillette porteuse de trisomie 21 (confirmée)

– Jean-Marie Le Méné (French), President de la Fondation Jerome Lejeune, auteur des ouvrages “La trisomie est une tragédie grecque” (2009) et “Les premières victimes du transhumanisme” (2016) (confirmé)

Plan de l’ONU


Début de la marge


Début du pied de page